Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Santa Elena et Monteverde

14 mars 2013, 16:04pm Publié par Vincent F
Catégories : costa rica

Bonjour à tous,

Il est temps de quitter Montezuma et de se rendre à Monteverde. Je dis Monteverde car c’est un des parcs les plus connu du Costa Rica. La réalité, c’est que j’étais à Santa Elena (c’est une ville juste à coté du parc) mais tout le monde appelle la région Monteverde. Cependant, Santa Elena possède également son propre parc national.

Bref, je quitte donc la plage pour rentrer dans les terres et les montagnes Costaricaines. 1er chose qui me frappe à Monteverde? La pluie! Et en pleine gueule! Avec des températures… froides! Il faisait frais, très très frais, genre 16/18°C! Bon, il faut me comprendre : le matin même, il faisait super chaud et j’étais à la plage ; le soir, je me retrouve en pantalon et en pull! Ça m’a fait un choc! Mais le plus choqué devait être mon pull, c’était la 1er fois que je le sortais du sac! Il faut également que je raconte un fait surprenant sur la météo de la région : Je viens de dire qu’il pleuvait quand je suis arrivé… c’est vrai, mais il faisait également soleil avec un beau ciel bleu! Oui Oui! Je répète : Il faisait soleil, il avait un ciel bleu, mais il pleuvait (ou bruinait). Comment c’est possible? Je sais pas! Mais ça a été (plus ou moins) le temps pendant les 6 jours que je suis resté.

A mon arrivé, vers 18h, je trouve une bonne auberge de jeunesse. Le lendemain, je pars faire mes courses pour la semaine et je commence à organiser mon séjour. Je rencontre Léa, une suisse, avec qui je partage le même dortoir. Au final, on a fait une bonne partie des activités ensemble. Et on s’est vraiment bien éclaté!

On a commencé tranquillement avec le jardin des papillons. Léa me racontait que, il y a plusieurs années, sa mère lui avait proposé de faire la même activité dans un autre pays. Elle s’était foutu de sa gueule en lui disant que les papillons, c’était nul et inintéressant! Quelques années plus tard, elle se retrouve au Costa Rica à visiter un jardin consacré aux lépidoptères… Je trouve ça plutôt marrant parce que c’est quelque chose que j’aurais pu dire! Au final, c’était super! La visite commençait par des explications sur quelques insectes. J’ai également vu une énorrrrme tarentule. Et on a fini par 4 jardins consacrés aux papillons (papillons!). On le voit pas bien sur les photos, mais il faut imaginer que les papillons que vous voyez sont presque aussi gros que le poing.

On a également visité le parc Santa Elena. Mais on n’était pas que tous les deux. On a rencontré quelqu’un : Vincent, un Français!! Et il s’est joint à nous pour faire la visite du parc Santa Elena. Pourquoi je n’ai pas fais le parc Monteverde si c’est le parc le plus connu??? (très bonne question). J’ai longtemps hésité mais il était plus cher et le parc Santa Elena était, soit disant, plus rustique. On est resté là-bas 4 heures, le temps de faire 2 randonnées. Malheureusement, on s’est prit la pluie du début jusqu’à la fin, et ce n’était pas réellement rustique… Donc bon, c’était bien mais pas top!

Après le parc national, on a fait du Zipline, c'est-à-dire des tyroliennes! Pour vous expliquer, le but des tyroliennes est de glisser, grâce à des poulies, le long d’un câble tendu entre 2 parois. Vous trouverez une photo ci dessous pour plus d’explication. Normalement, on fait ça en position assise (comme sur la photo). Mais il y avait une variante avec la compagnie que j’avais choisie. C’était possible de le faire en position « superman ». En gros, j’étais attaché uniquement par le dos, la tète la première. J’ai fais le plus grand zipline d’amérique centrale. Le plus long parcours (entre 2 parois) faisait exactement 1560 mètres!!! C’était trop fou! J’ai glissé en mode superman, suspendu à 200 mètres du sol, pendant un peu plus de 1,5km! C’était génial! Le bouquet final, c’était le Tarzan swing. C’est le principe du saut à l’élastique. Mais, au lieu de rebondir (comme un con) la tète en bas, tu fini en te balançant sur une corde. Je suis donc arrivé sur une nacelle à environ 30 mètres du sol. On m’a donné une corde à tenir. On a ouvert la barrière et la corde (que j’avais dans les mains) m’a tiré direct vers le sol (et je suis donc tombé la tète la première). Avant de toucher le sol, la torde s’est tendu et je me sui balancé comme Tarzan le long d’une liane. Trop trop bien!!!

A la fin de la semaine, j’ai terminé par une activité solitaire. Pas de pensée impure svp! Je veux seulement dire que Léa était partie, et que j’ai fait le serpentario! Comme je l’ai déjà dit, j’aime les reptiles et j’ai refais un parc consacré à mes amis à sang froids!

« Message à caractère informatif »

Les animaux poïkilothermes (ou à « sang froid ») sont des animaux ayant une température corporelle qui varie. Par cette caractéristique, ils diffèrent et s'opposent aux homéothermes qui ont une température interne relativement stable.

A la fin de mon séjour, j’ai rencontré Christine, une autrichienne, qui partait également à La fortuna. Nous sommes donc partis ensemble.

Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
Santa Elena et Monteverde
P
encore de trés trés belles photos, les papillons sont magnifiques. Décidément ce voyage est trés instructif dans tous les domaines.
Répondre